Accueil > Domaines d’avenir > Industrie du futur
domaine-industrie-du-futur

Industrie du futur

L’industrie 4.0 propose des systèmes intelligents reliés par une connexion à 360° : de la prise de commande jusqu’à la livraison. Processus, produits, opérateurs et machines seront interconnectés pour une optimisation maximale de l’activité et un état des lieux en temps réel. On parle de « smart product ».   L’usine du futur compte sur des ingénieurs visionnaires et […]

L’industrie 4.0 propose des systèmes intelligents reliés par une connexion à 360° : de la prise de commande jusqu’à la livraison. Processus, produits, opérateurs et machines seront interconnectés pour une optimisation maximale de l’activité et un état des lieux en temps réel. On parle de « smart product ».  

L’usine du futur compte sur des ingénieurs visionnaires et inventifs pour se mettre en place. La démarche est en cours et les nouveaux métiers surgissent à une vitesse fulgurante.  La formation dans le secteur de l’industrie ultra-connectée doit pouvoir répondre à la recherche de ces professionnels audacieux sur le marché de l’emploi. 

Qu’est-ce que l’industrie 4.0 ? Pourquoi faire carrière dans le domaine de l’usine smart product ? Comment choisir sa formation pour intégrer la production futuriste ? 

Le secteur de l’industrie 4.0

A la base du projet on trouve diverses briques de technologie savamment empilées et reliées les unes aux autres : capteurs intelligents, robotique, automatisation, logiciels embarqués, IoT, outils d’analyse des données, systèmes d’information…

L’objectif de l’usine du futur :

  • Surveiller la production en temps réel
  • Adapter et optimiser la fabrication (réduction du gaspillage, production sur-mesure, petites quantités…)
  • Améliorer la qualité de la production (produits, denrées…)
  • Gagner du temps (pouvoir réagir vite en cas de panne ou de besoin de maintenance)
  • Anticiper et prévoir les actions (analyse des données et analyse prédictive)
  • Développer la rentabilité

Les capteurs permettent aux équipements de la chaîne de production de dialoguer entre eux et avec l’extérieur. Les outils s’adaptent aux besoins en temps réel quelle que soit la demande (maintenance, modification de la commande, panne…).
L’activité de production est ainsi reliée à son marché en direct, quel que soit le secteur d’activité. C’est la 4e révolution industrielle. 

En tant qu’ingénieur ou manager de l’innovation, pourquoi travailler pour l’industrie du futur ? 

Parce que la dimension futuriste fait rêver. Le thème aurait relevé de la science-fiction il y a encore 10 ans ! 

Les nouvelles technologies transforment déjà les métiers de l’industrie : 

  • La réalité augmentée est utilisée pour former aux différents postes de l’entrepôt ou guider les opérateurs dans leurs recherches 
  • Les chatbots et callbots optimisent les services clients et fournisseurs
  • La robotisation permet le chargement et le déchargement des palettes
  • Le traitement de la Data perfectionne la personnalisation de la production, l’évaluation des processus de livraison, l’analyse prédictive… 

L’usine nouvelle va recruter de nombreux professionnels capables de développer cette merveille technologique. Une belle façon de préparer l’avenir en soignant le sien !

Envie d’innovation, d’employabilité, d’évolution ? Bienvenue dans l’usine intelligente.  

L’industrie du futur cherche déjà à recruter des profils spécialisés pour constituer le puzzle complexe de sa performance de production. Les évolutions professionnelles et les débouchés sont assurés.  

Quels sont les métiers de l’ingénierie pour l’industrie 4.0 ? 

Les possibilités de carrière sont multiples et toutes passionnantes.  

Voici un échantillon de fonctions : 

  • Ingénieur simulation numérique
  • Ingénieur machine learning
  • Ingénieur cogniticien
  • Ingénieur en risques industriels
  • Chef de projet process et méthodes
  • Ingénieur impression 3D
  • Ingénieur robotique 
  • Chef de projet transformation digitale 
  • Ingénieur maintenance prédictive…

L’usine smart product est au cœur des ambitions des industriels, quel que soit le domaine (agroalimentaire, cosmétique, médical, chimique, automobile, aéronautique…). La pugnacité, la créativité, la curiosité, le sens de l’analyse et la transversalité sont les atouts majeurs des futurs experts du domaine. 

Comment choisir une formation dans le secteur de l’industrie intelligente ? 

L’enseignement dans l’ingénierie de l’usine 4.0 touche à plusieurs disciplines. Les catégories d’études donnent accès à des professions diverses. L’étudiant futur ingénieur pourra choisir de travailler dans l’un de ces domaines :

  • Robotique
  • IoT
  • Cloud computing
  • IA et apprentissage automatique
  • Informatique de périphérie
  • Cybersécurité
  • Jumeaux numériques…

Les métiers pourront être spécialisés en fonction du secteur d’activité (agroalimentaire, automobile, pétrochimique, médical, pharmaceutique…). 

Travailler pour l’usine 4.0, c’est s’engager dans l’innovation industrielle, celle qui produit dans un objectif de personnalisation de masse. Entre experts technologiques et managers pour accompagner la transition, l’industrie intelligente a besoin de recruter et de faire évoluer ses collaborateurs. Pour les ingénieurs de la production du futur, les perspectives sont sensationnelles. 

Voici les formations du secteur de l’industrie 4.0 par le

Voici les formations du secteur du transport accessibles par le Concours Mines-Télécom :

ENM-Logo
ENSG-Nancy-Logo
ENSIIE-Logo
ENSSAT-Logo
ENSTA-Logo
EURECOM-logo
IMT-Nord-Europe-Logo
IMT_MinesAlbi_Logo
IMT-Mines-Ales-Logo
IMT-Business-School-Logo
Mines-St-Etienne-Logo
Telecom-Nancy-Logo
Telecom-Physique-Strasbourg-Logo
Telecom-Saint-Etienne-Logo