Accueil > Domaines d’avenir > Construction et urbanisme durables

Construction et urbanisme durables

L’urbanisme des villes prend le chemin de la durabilité. La construction des bâtiments et des infrastructures consomme beaucoup d’énergie, appauvrit les réserves de matière première et abîme l’environnement. Pour minimiser l’empreinte carbone, des solutions existent : utilisation de nouveaux matériaux, ajout de systèmes intelligents, sobriété énergétique… La performance des constructions n’est plus seulement une question de […]

L’urbanisme des villes prend le chemin de la durabilité. La construction des bâtiments et des infrastructures consomme beaucoup d’énergie, appauvrit les réserves de matière première et abîme l’environnement. Pour minimiser l’empreinte carbone, des solutions existent : utilisation de nouveaux matériaux, ajout de systèmes intelligents, sobriété énergétique… La performance des constructions n’est plus seulement une question de robustesse, de praticité et d’aménagement. Elle inclut désormais la notion de préservation de l’environnement. 

Le domaine du bâtiment durable a besoin d’ingénieurs capables de mettre leur potentiel créatif et technologique au service d’une construction plus écologique. Le grand nombre d’offres d’emploi dans le secteur le prouve. 

Que signifie construction durable ? Pourquoi débuter une carrière dans l’urbanisme écoresponsable ? Comment choisir sa formation ? 

L’écoconstruction et l’urbanisme durable

L’habitat écologique répond à plusieurs objectifs : 

  • Consommer moins et mieux à l’aide de systèmes intelligents et à l’utilisation d’énergies renouvelables 
  • Respecter l’environnement (traitement des déchets, gestion de l’eau…) 
  • Utiliser des matériaux sans risque pour la santé des habitants, durables et locaux qui peuvent s’inscrire dans l’économie circulaire (cycle de vie vertueux du produit : de la création au recyclage)
  • Adapter la géolocalisation du bâtiment à l’environnement (en anticipant les évolutions et les risques)
  • Faire de la place à la nature environnante ou en créant des zones dédiées (respect de la biodiversité, toitures végétalisées, jardins…)
  • Entrer dans le cadre réglementaire prévu pour préserver l’environnement

Les professionnels de la construction réinventent le bâtiment par le prisme du développement durable : des procédés de construction aux matériaux utilisés en passant par des systèmes d’économie d’énergie.

Tous les corps de métier sont concernés (promoteurs, constructeurs, architectes, maîtres d’œuvre, fabricants, artisans…), ainsi que les acteurs des pouvoirs publics. 

Une meilleure conception de l’aménagement urbain participera à réviser nos modes de vie, pour qu’ils soient plus en phase avec les impératifs écologiques, au même titre que nos façons de nous déplacer, de consommer, de travailler. 

On parle d’éco-quartiers ou d’éco-villes. L’éco-urbanisme doit piloter l’aménagement ou le réaménagement des zones urbaines pour faire évoluer les villes et leur gestion

En tant qu’ingénieur, pourquoi travailler dans la construction et l’urbanisme durables ? 

Créer des villes respectueuses est un défi complexe et enthousiasmant, qui a pour ambition de trouver un équilibre entre constructions durables, développement économique et fonctionnalité des bâtiments. 

La capacité à innover se place au centre du projet, nouvelles technologies et R&D à l’appui. La vocation de préservation de l’environnement est une source de motivation formidable pour les ingénieurs !

Le recrutement de professionnels spécialisés dans le domaine de l’habitat circulaire est en augmentation constante. Si les offres d’emploi sont nombreuses, les évolutions de carrière semblent offrir des évolutions multiples. Elles grandiront en même temps que les technologies de pointe, l’émergence de matériaux innovants et de nouvelles façons de construire. 

Le secteur de la conception écoresponsable cumule employabilité, évolution de carrière et enjeux d’envergure. 

Quels sont les métiers de l’ingénierie liés à l’écoconstruction ? 

Les professions dans le domaine de l’urbanisme écologique font appel à de nombreuses spécialisations et compétences.  `

Les perspectives d’avenir sont larges (recherche et développement, conduite de projets, conception, études), voici quelques exemples de métiers : 

  • Ingénieur en génie urbain
  • Ingénieur en génie civil
  • Ingénieur en génie énergétique
  • Ingénieur géologue
  • Ingénieur écoconception
  • Ingénieur écologue
  • Ingénieur BTP éco-réhabilitation…

Les spécialisations des ingénieurs s’imbriquent pour créer des constructions optimisées sur tous les aspects. Des métiers variés, des profils distinctifs, des compétences plurielles, pour concevoir des bâtiments respectueux qui constitueront nos villes futures.

Comment choisir une formation dans le secteur de la construction et de l’urbanisme durables ? 

L’enseignement dans le domaine de l’habitat écologique demande une sensibilité pour l’ingénierie du bâtiment et de l’aménagement des territoires, ainsi que pour la préservation de l’environnement. 

Les différents thèmes constituent des portes d’entrée pour entamer une carrière dans l’éco-urbanisme 

  • Aménagement du territoire
  • Géotechnique et génie civil
  • Mécanique des sols
  • Conduite et gestion des chantiers
  • Gestion des risques naturels
  • Bâtiment à énergie positive
  • Infrastructures et grands ouvrages
  • Habitat intelligent
  • Développement durable dans la construction…

Quelle que soit la formation, les futurs ingénieurs devront mobiliser leurs connaissances et les élargir à d’autres disciplines (énergétique, matériaux, architecture, automatisme, analyse des risques…). La pluralité des sujets et des interlocuteurs, ainsi que la variété des projets, demanderont aux étudiants futurs ingénieurs : adaptabilité, hybridation, sens relationnel et culture de la construction à 360°. 

Le secteur de l’écoconstruction urbaine est en pleine transition. Il regorge de voies professionnelles toutes aussi passionnantes les unes que les autres. Entreprendre des études dans l’urbanisme durable, c’est « apporter sa pierre » à la conception de nos villes futures. 

L’enjeu écologique occupe désormais une place essentielle dans le domaine de l’urbanisme durable. La construction doit faire face aux impératifs d’écoresponsabilité tout en restant performante économiquement, socialement et techniquement (fonctionnalité, esthétisme, robustesse, conformité aux normes…). Les ingénieurs du secteur sont les concepteurs des villes de l’avenir, plus respectueuses et plus adaptées qui nous offriront un meilleur cadre de vie sans nuire à l’environnement. 

Voici les formations du secteur de la construction et de l’urbanisme durables accessibles par le Concours Mines-Télécom :

EIVP-Logo
ENM-Logo
ENSG-Nancy-Logo
ENTPE-logo
IMT-Nord-Europe-Logo
IMT_MinesAlbi_Logo
IMT-Mines-Ales-Logo