FAQ

FAQ

Vous n’avez pas trouvé la réponse à votre question sur ce site ? Posez vos questions à l’adresse info@concours-mines-telecom.fr

Quelle est la durée totale des épreuves ?

Les oraux du Concours Mines-Télécom se déroulent sur la journée et finissent au plus tard à 17h30 / 18h. Vous passerez 2 épreuves le matin et 2 épreuves l’après-midi.

Quid des TIPE ?

Le concours Mines-Télécom ne prend pas en compte l’épreuve de TIPE dans ses épreuves orales.

A-t-on une épreuve de chimie ?

L’épreuve de physique ne comporte pas d’exercice de chimie.

Admissible concours Mines-Télécom et Concours Commun Mines-Ponts : quel oral dois-je passer ?

Conformément au règlement du Concours Mines-Télécom, un admissible Mines-Ponts passe les oraux avec le Concours Commun Mines-Ponts. Le Concours Mines-Télécom reprend les notes d’oraux des candidats CCMP.

Les accompagnants sont-ils acceptés au sein de l’établissement lors du concours ?

Les accompagnants sont acceptés sur le site d’Evry. Pour des raisons de sécurité, ils ne le sont pas sur le site de Paris.

Que ferai-je plus tard ?

On retrouve nos ingénieurs dans tous les secteurs d’activités : technologies d’information et de la communication, activités informatiques et services d’information, Audit et Conseil, industrie automobile, aéronautique, navale, ferroviaire, Image et Vision, Energie, Pharmacie, Cosmétique et chimie, BTP, Aménagement du territoire et Activités financières et d’assurance.
Les formations d’ingénieurs du Concours Mines-Télécom sont généralistes (pluridisciplinaires) et offrent aux diplômés de larges perspectives, tout en les préparant à un premier métier en lien avec la voie de spécialisation suivie.

Trouve-t-on facilement un emploi ?

Les relations privilégiées avec le monde industriel (stages, intervenants du monde économique dans la formation, contrats de recherche, formation professionnelle continue entre les écoles et les entreprises) favorisent le placement rapide des ingénieurs diplômés. En moyenne, 92% des diplômés trouvent un emploi en moins de 4 mois.

Est-on obligé de faire une classe préparatoire ?

Pour les étudiants de licence (niveau L2 ou L3) ou titulaires d’un DUT à caractère scientifique, il existe des possibilités d’intégrer certaines écoles du concours directement en 1ère année d’études, sous réserve de la qualité du dossier. L’intégration en 2e année d’études est aussi possible pour les étudiants de 1ère année du cycle master (M1).
Il existe, également, une 3e voie : l’apprentissage. La plupart des écoles du concours proposent des formations par apprentissage. Ces formations permettent à des diplômés bac+2 possédant un potentiel d’évolution affirmé, de devenir des ingénieurs spécialisés, grâce à trois années d’enseignement alliées à une pratique professionnelle en entreprise.

Les études coûtent-elles cher ?

Les droits de scolarité sont les mêmes pour les écoles de L’Institut Mines-Télécom et ils s’élèvent à 2150 euros/an. Les élèves ont un accès aux bourses de l’enseignement supérieur et ils peuvent bénéficier d’une exonération des droits de scolarité.
Pour les autres écoles, voici le détail des droits de scolarité :
ENSG Géomatique : 795 euros/an
ENSIIE : 610 euros/an
ENSSAT Lannion 615,10 euros/an
ENSTA Bretagne : 1850 euros /an
Télécom Lille : 2300 euros/an étudiants européens ; 4 300 € étudiants hors Europe
Télécom Nancy 625,10 euros/an
Télécom Physique Strasbourg : 610 euros/an
Télécom St Etienne 610 euros/an


Les frais de scolarité varient selon l’école mais ils ne dépassent pas 450 euros.
– Sécurité Sociale : de l’ordre de 215 euros/an (tarif 2015-2016)
– Restauration : de l’ordre de 30 à 50 euros/semaine
– Hébergement : de l’ordre de 150 à 500 euros/mois (obtention possible de l’ALS)
Chaque école possède sa propre maison des élèves. Elle garantit à chaque étudiant une chambre aménagée et des conditions de vie optimales.